Bonjour n° IP 54.156.92.46 venant de loin sur abonnement par NAVIG CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)
ICI Internet Collectuel ICI copie libre non marchande / Auteur Anonymisé C.NET C.PAS.NET COLLECTUEL NetPourTous Perso







Robot-journalisme en vue
CYBERINFORMATION COLLECTIVISTE

mardi 3 juillet 2001, par EgoFree (Walk copID)


DANS LA MEME RUBRIQUE :
maxirezo & co
Exprime ta sonde point comme (4)
Et les droits d'auteur ?
Messages spatio-temporels
WebIndé & WebAmateurPerso
Modération sur site, étude rationnelle.
Exprime ta sonde point comme (3)
Joueb, Weblog, Wiki, Mes définitions pas communautaires
Exprime ta sonde point comme (2)

THEMES ABORDES :

|| internet et media ||
Derrière l'écran la vie en tags
HyperTendance à lier
Blogue imposé sur le papier
Cyberjournaliste décrédité
Forums : Adieu cochon, mais aussi veaux et vaches
Opinion sur voix privée de public
Stats 2001 : Dinosaures citoyens malgré eux ?
Jouebistes : On échange du collectuel !
Internet a-t-il une mémoire ?
Population internaute : l'Europe vole la suprématie aux Etats-Unis
L'internaute ne demande pas principalement du sexe.
Demos.tv.net

|| robot-journalisme et stats nets ||
Bonne année si vous êtes fiché : Ciao ciao !
Statistiques des sites : La vérité est ailleurs
Robot-journalisme : C'est parti !
Marketing armé : Scruter les forums


Une population croissante s'exprime et interagit sur internet à la vitesse de la lumière. La quantité d'opinions exprimées est déjà considérable. Les moyens de traiter automatiquement et instantanément ces informations sont pratiquement à la portée de tous. Internet est ainsi en voie de refléter automatiquement des opinions collectives. Le web a son robot-journaliste, un cybermedia sans medium, neutre.

En marge de l'actualité traditionnelle, ce nouveau domaine médiatique sans intervention humaine directe trouve sa source dans l'expression et l'interaction collectives des internautes.

DES SOURCES D'INFORMATION

Les données entrant sur le net se prêtent à un traitement automatique rapide. Si le protocole de mesure/traitement/affichage de ces données n'introduit pas de subjectivité, elles peuvent être transformées en information objective.

Les sondages qui fleurissent expriment directement des opinions de surfeurs. Les sites de mesure d'audience et les annuaires de sites mesurent la fréquentation des sites thématiques et indiquent déjà en temps réel les thèmes les plus populaires. Les moteurs de recherche indiquent les préoccupations des internautes au travers des mots-clés les plus demandés et des pages qui apparaissent en tête des listes.

Par un comptage de mots ou d'expressions tel qu'il existe déjà, on devrait pouvoir établir en temps réel des cartographies de plus en plus significatives des opinions exprimées sur le web.

Les sources d'information se multiplient à grande vitesse. Certains sites révèlent cette évolution caractéristique.

BASE INTERACTIVE COLLECTIVE

Une base interactive collective est un site internet qui n'existe que grâce à l'action des internautes, et affiche les données collectives résultant de cette action. Cette base donne une vision évolutive, qualitative et quantitative, de l'expression des internautes à partir de leur action directe et indirecte. Elle exploite utilement toutes les sources possibles d'information.

Après les annuaires de sites de type hit-parade© ou weborama© on voit apparaître des sites spécialisés dans les sondages en ligne comme expression-publique©. D'autres sites émergent dans lesquels l'information est bien plus riche. De nombreux exemples sont indiqués dans l'annuaire des générateurs Ange_s_Atoll, dans lequel vous êtes invités à ajouter vous-même et instantanément de nouveaux sites.

Entre autres : Yizen© (cartographies etc.), infoclic© (demandes des internautes), newsfutures© (opinions spéculatives sur l'actualité), lapetition© (nombres de signataires), Ciao© (avis de consommateurs), Zazieweb© (top20,mine de messages encore inexploitée), charabia© (fréquentation d'un type de générateur), J'avoue© (nombres de messages), ESRA© (pétitions), et mon bébé Wall_k_Atoll© (algolites).

Beaucoup de sites disposent de mines d'informations et sont en train de devenir "collectifs". Malheureusement, peu d'entre eux encore calculent et présentent en temps réel leurs données collectives comme de véritables apports de leur activité.

Ces dépositaires des expressions individuelles ne devraient ils pas mettre en oeuvre toutes les puissances logicielles à leur disposition pour augmenter la visibilité de l'expression collective ?

EXPRESSION COLLECTIVE

Les internautes s'expriment collectivement sur deux modes, la juxtaposition et la fusion.

Juxtaposition

Certaines expressions collectives juxtaposent les expressions individuelles, de sorte que les expressions individuelles sont toujours discernables.

Les images collectives du Générateur Poïétique© résultent de l'interaction entre de nombreux dessinateurs distants. Chacun s'inspire de l'oeuvre globale affichée pour dessiner sa partie de toile, lequel changement à son tour va influencer chacun. Les textes écrits successivement à plusieurs mains peuvent relever du même principe si les auteurs s'inspirent d'un texte existant pour en écrire la suite (Par contre dans un générateur de Cadavres exquis, chacun écrit un bout de phrase, et les auteurs n'interagissent pas. L'interaction, mécanique, est postérieure à la création, elle est aléatoire).

Le résultat de l'expression collective est ici un objet de même nature que les objets individuels qui le composent.

Fusion

Après fusion les expressions individuelles ne sont plus discernables. On compte par exemple un nombre de votes pour telle opinion, de messages sur un thème, de sites pour une catégorie, une moyenne de notes attribuées à une idée, etc.

L'expression collective est ici un résultat statistique calculé à partir de plusieurs expressions individuelles. Peu de sites exploitent cette expression, si ce n'est par sondage interposé.

Le sondage vu sous l'angle technique est une forme basique d'expression collective par fusion. Il semble refléter quelque-chose de collectif, et pourtant il ne fait pas ou peu appel à l'interaction.

INTERACTION COLLECTIVE

Comment peut-on définir l'Interaction collective, formule qui semble à première vue de l'ordre du pléonasme ?

Lorsqu'une donnée collective est publiée, la collectivité stimulée réagit en exprimant de nouveau son opinion. Une nouvelle donnée collective en résulte. Une boucle d'influence s'établit puis se reproduit en permanence. On peut parler de phénomène continu de Réaction collective à une Expression collective, tel un équilibre en déplacement.

Traiter l'information en temps réel comme c'est possible sur internet permet de capter la résultante de l'interaction collective, qui est une expression collective plus vivante.

Les sondages ne donnent pas lieu à interaction collective car on ne demande jamais aux sondés de réagir face au résultats du sondage pour en établir un nouveau plus affiné. Tout au plus leur repose t'on la question bien plus tard lorsque la situation a changé et sans leur permettre de se prononcer au vu des opinions existantes.

SONDAGE, DU COLLECTIF PREHISTORIQUE ?

Le sondage express est la partie émergée de l'iceberg "Expression collective" sur internet. Seul il est souvent peu représentatif mais ceux de même nature pourraient facilement être compilés en temps réel.

Les questions à choix multiple bornent les possibilités d'expression, les réduisent à des stéréotypes. Les sondages interdisent les nuances, l'expression de la diversité des points de vues.

On peut espérer une meilleure expression des opinions grâce à internet. Mais comment développer le retour d'information collective ?

FACILITER L'EXPRESSION INDIVIDUELLE

Il ne faut pas s'attendre à ce que les internautes acceptent de voter plus ni compliqué. On peut simplifier à l'extrême le geste de vote : Un seul clic ou un simple passage de la souris, pas d'attente d'une fenêtre de réponse (ou popup autofermée). On peut multiplier les opportunités de votes, provoquer un réflexe de vote avec des sujets bien ciblés, sans envahir.

TRAITER L'INFORMATION MEME INDIRECTE

Le meilleur des sondages est sans point d'interrogation. Poser une question est réducteur or on dispose d'un volume grandissant d'opinions numérisées spontanément. De grands progrès sont possibles dans l'exploitation de l'information spontanée.

Traiter les données individuelles pour en extraire et afficher de l'information collective : Pourcentages, nombres par catégories, création automatique de catégories, etc.

L'expression des internautes est directe dans les forums, les groupes de discussion, et sur les pages des sites persos. Ces sources se prêtent facilement à un traitement statistique mais qui pour l'instant fait ressortir les mots et expressions qui reflètent les sujets de préoccupation ? La taille des messages dans les forums est aussi une expression indirecte et signifiante. Les moteurs s'installent en cinq minutes pour balayer les mots d'un site (x-recherche©), à quand le moteur qui les compte et les affiche ?

Les internautes s'expriment aussi beaucoup indirectement. Chaque geste virtuel peut être enregistré et interprété. Les nombres de hits ou de clics, les durées de connection lors de consultations spécifiques peuvent aussi être transformés en données collectives.

Mais qu'en est-il de la fiabilité des informations ?

FIABILITE

La fiabilité "technique" des informations collectives calculées est fonction de la représentativité de l'échantillon. La quantité de données est suffisante dans de très nombreux sites web.

La fiabilité au sens large suppose aussi la transparence des méthodes, voire un contrôle indépendant des systèmes informatiques. L'avenir est certainement plus brumeux sur ces points.

LE FUTUR COLLECTIF PAR INTERNET

L'expression collective interactive semble être une innovation essentielle et une caractéristique unique d'internet. L'internaute moyen ne représente pas le citoyen moyen, mais cela devrait arriver assez vite dans les pays industriels.

L'audience d'un site web de citoyen Lambda peut être statistique et générer de l'information collective techniquement fiable et significative. Si tous les Lambdas du monde se donnaient un lien ... En virtuel c'est si facile !

D'origine libérale, la cyberinformation émanant des cyberpopulations sera t'elle collectiviste ?

 

*


Notes du 24 octobre :

-  Un article du 10 août 2001 sur Transfert "Les sites persos sont-ils l'avenir de l'information en ligne ?" (accès payant) visible gratuitement sur Yahoo. Alternet.org s'interroge sur l'indépendance de la presse, la libre expression et le mouvement des journaux participatifs à travers l'affaire "Code Rouge" et le 17e anniversaire de 2600, le magazine de hackers.

-  Découvrez les weblogs (webillards ou journaux de bord) et blogs (jouebs ou journaux intimes) sur Froglog, ou créez facilement votre joueb sur Niutopia.

Article publié sur WebGenerAction le 3 juillet 2001 et repris dans ICI.ICI le 8 décembre 2001.




EgoFree (Walk copID)











ICI.ICI | PLAN DU SITE | REDAC  
WebZines Participatifs Pour tous ICI.ICI est hébergé gratuitement sur Free Les Unes des Zines Libres | WIKI | WI | THEME | INFO | CHARTE | CopID | MANIF | PETITION | LOGO | Accueil Messages et Popularites Tout le site par rubriques    Redaction et Admin (mot de passe)
Des Infos sur vous ? * RECHERCHE d'une adresse IP ou d'un Webmaster * [ Recopiez les textes CopID ] Au  vendredi 9 mars 2007 :  69 articles 22 brèves 88 messages