Bonjour n° IP 54.166.245.10 venant de loin sur abonnement par NAVIG CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)
ICI Internet Collectuel ICI copie libre non marchande / Auteur Anonymisé C.NET C.PAS.NET COLLECTUEL NetPourTous Perso







Un cercle merveilleux

dimanche 23 juin 2002, par Female Clown


DANS LA MEME RUBRIQUE :
Internet a-t-il une mémoire ?
FILS DE FRANCE SAEZ
Internet, le dernier espace de résistance ?
Cyberjournaliste décrédité
Wikipedia en français ! Un cerveau collectif sous wiki :o)
Stats 2001 : Dinosaures citoyens malgré eux ?
ouvrez un joueb
Collégiens de 3eme : Des ordis sous les pins Landais
Jouebistes : On échange du collectuel !
Relation humaine sur le web

THEMES ABORDES :

|| comportements des internautes ||
Liste libre pour l'Internet Collectuel
Monde de Merde : 300 internautes à la mer !
Exprime ta sonde point comme (3)
Ici Londres... Les hackers parlent aux gonios
J'veux pas vous voir !
Propriété des mots-images : Idées !
LES SYMPTÔMES D'INTERNET (1).
Mon title à moi
WebIndé & WebAmateurPerso
Hébergement : C'est pub contre pub !
Le web doit cristalliser des noeuds
Marketing armé : Scruter les forums
Français et Internaute ?
Intégrisme des fenêtres ouvertes


Il y a quelques mois, je participais à un Forum dont la ligne éditoriale était l’humanisme. Pendant des mois j’ai échangé des propos, dialogué avec des gens parfois brillants. On se valorisait mutuellement, tout était amour, solidarité, compassion etc …

Je découvrais là un cercle merveilleux, une communauté virtuelle à laquelle je confiais des opinions ou des convictions intimes, en toute confiance et c’était magnifique. Je me disais : wow, le net c’est bien, il n’y a qu’à tapoter et tout est là : réconfort, nourriture spirituelle, intelligence. Un véritable booster, un espoir sans limite (ou presque), de quoi croire en la civilisation moderne. Tout n’était pas si pourri que cela après tout . Puisque ces gens étaient formidables et se servaient du web pour créer un autre monde … Et moi de même. Bon .

Puis le 11 septembre survint. Dans les heures qui suivirent je me précipitai sur le Forum, pour x raisons dont : j’avais la trouille des conséquences immédiates, vu que Bush, un des mecs les plus cons de la terre, allait devoir s’occuper d’un des plus gros problème que nous n’ayons (nous tous humains) jamais eu. Or sur le dit Forum, depuis un certain temps les propos allait dans le sens de ce problème : mondialisation, tiers-monde, épuisement de l’économie des marchés, effondrement du monde moderne : on aurait dit que chacun des membres, avec clairvoyance, prédisaient une catastrophe au moins de l’ampleur de celle qui arriva . On théorisait beaucoup. Le 11 septembre d’ailleurs, une conversation était en cours sur ce genre de sujet . Lorsque j’arrivai sur le forum donc, pour connaître le sentiment de tout un chacun, et partager mon émotion , je constatai avec stupéfaction que les conversations se poursuivaient normalement, toujours aussi théoriques alors même qu’était survenue l’une des prophéties maintes fois décrites dans le forum . Je me dis : ils ne sont pas au courant. Ce fut le cas pour quelques-uns des membres, mais les jours suivants, au regard des informations, plus personne ne pouvait ignorer les faits.

Au fur et à mesure des jours qui passaient, les opinions se taisaient de plus en plus … Jusqu’à ce que le forum ne devienne que « silence » … Ici et là, de temps à autre, on trouvait des infos copiées collées. Mais plus question d’amour, de compassion, de solidarité issus de propos personnels.

Un mauvais sentiment poussait en moi : Quoi ? Aurais-je, pendant des mois, partagé ce que j’avais en moi, avec personne ? N’aurais-je en fait que dialogué avec des textes … Où étaient ces gens, qui étaient-ils ? Certainement en cette même période, devaient-ils discuter avec leur entourage propre, ils devaient bien commenter l’actualité avec leur voisinage … Alors pourquoi pas sur le net ? Je persévérai pendant quelques semaines : postant des opinions, des blagues, ce que je pouvais pour maintenir la communication entre nous (du genre : haut les cœurs, des conneries de ce genre ) puis un beau jour, j’en ai eu marre. Ces gens n’étaient pas en phase avec leur philosophie : et le net n’était pas pour eux un médium suffisamment sérieux pour l’utiliser en période de crise. AAAAHHHH BBBOOONNNNN ! ! ! ! ! ! ah bon ah bon. Oui .

J’ai fini par leur dire. J’ai posté un truc Kamikaze, et ils m’ont immédiatement exclus.

Mais leur conversation redémarra aussitôt et mon « sacrifice » ne fut pas vain. Le forum reprit du poil de la bête et tout le monde recommença à échanger des théories.

Sans moi.

Communiquer oui bien sûr … mais communiquer la vraie vie ! Même si la vraie vie est injuste.

Je ne veux pas jouer le jeu sophiste de quelques intellos . L'outil web est plus réel que cela ... Et un forum n'est pas voué à la stérilité . En tout cas c’est comme ça que je le ressens .



Female Clown
myself, inside





Il y a 8 contribution(s) au forum.

> Un cercle ou une spirale ?
(1/2) 22 juillet 2002, par cfmonip
cercle vicieux
(2/2) 30 juin 2002, par Walk




> Un cercle ou une spirale ?
22 juillet 2002, par cfmonip   [retour au début des forums]

un extrait=une idée... sur les mots "des infos copiées collées. Mais plus question d ?amour,... partagé ce que j ?avais en moi, avec personne ?" et si les mots étaient comme des gènes, sur une chaîne à partager, non à échanger plutôt, comme une phrase, fut-elle courte pour une heure ou longue comme la vie.

cercle vicieux
30 juin 2002, par Walk   [retour au début des forums]

Je crois que les premiers à s'exprimer sur le web sont les idéologues pur jus. On voit beaucoup de religieux, de sectes, de politiques d'ailleurs.

On est tous un peu idéologues mais certains le sont à sens unique. C'est à dire qu'ils ont un message à FAIRE PASSER. Convraincre, et pour tout dire faire du prosélytisme.

Ce que tu nommes "réalité", j'aurais envie de le nommer "échange", c'est à dire ne pas être là que pour asséner des théories dont on est convaincu, mais mettre sur la table avec les autres les idées qu'on trimballe dans nos têtes, et faire son marché sans soucis de qui détient une vérité ou pas.

Quelque part, j'ai l'impression que discuter sur le web c'est un peu discuter avec soi-même de toute façon. Car l'effet miroir avec les autres est extrêmement limité et déformant, étheré. Je vois ça un peu comme une "réalité intellectuelle", c'est à dire que ce qu'on reçoit pourrait sembler provenir d'une espéce de subconscient de soi-même.

Pour moi le 2D est équivalent au 3D dans l'influence qu'il a sur les consciences. Une idée est une idée.

Ton texte est un bel exemple à disserter pour mieux comprendre ça.

  • très grand cercle .
    6 juillet 2002   [
    retour au début des forums]
    je ne peux qu'adhérer à ta constatation : une idée est une idée et une pensée (écrite)est une pensée . Dans le cas (du cercle) cité dans mon texte, nous parlions sans cesse de solidarité et de compassion ... Ce furent les deux choses qui"sautèrent" dès que la crise arriva . Rien de tel qu'une catastrophe pour déterminer qui prend quoi au sérieux . Le web est tout nouveau ; certains, qui avaient un cheminement philosophique en ce sens, l'on adopté comme prolongement de la conscience (tu dis subconscient, là je ne suis pas calée), d'autres n'y voient qu'un joujou pour les loisirs . Pour ma part, l'ouverture est illimitée cela me donne le vertige de penser ce que c'est ...

    • > très grand cercle .
      6 juillet 2002   [
      retour au début des forums]
      j'ai oublié de signer là haut Female Clown, bien sûr...

      • cercle vertueux
        8 juillet 2002, par
        Walk   [retour au début des forums]

        C'est le côté émotionnel du web, dont je me méfie énormément. On part en vrille pour trois fois rien, un mot interprété, une succession de phrases sans smileys sous-titrants...

        Ce web là peut faire autant de mal que de bien, il faut apprendre à prendre ses distances par rapport à ses émotions. Sur uZine j'échangeais avec Antoine sur un ton que je croyais être plaisantin, jusqu'à ce qu'il me dise clairement que j'étais un con... Sérieusement et brutalement. Je suis passé du chaud au froid en 2 secondes, je te dis pas le choc !

        Auparavant je le prenais pour un intello tolérant et respectueux, à partir de là il est devenu pour moi un élitiste pédant. Ensuite je me suis rendu compte que j'avais mal compris certains de ses posts à d'autres, qui étaient pourtant déjà assez méchants. C'est un gars dont je partage les objectifs apparents, mais dont le comportement hautain m'apparait maintenant comme totalement paradoxal par rapport à ses objectifs. Un exemple du flou quand on se connait juste par des mots froids.

        L'effet du web qui m'impressionne le plus c'est donc pour moi l'influence mutuelle qu'on a les uns sur les autres, qui ne peut que faire converger tout le monde vers des tendances de type "militant" ou "citoyen", et à terme vers une compréhension mieux partagée des choses.

        Ceci explique mon détachement d'une relation entre 2D et 3D. Ma réalité sur le net n'est que 2D et elle se suffit à elle-même.

        • > cercle vertueux et langage "net".
          9 juillet 2002, par
          Female Clown   [retour au début des forums]

          Hummm.... Ca me fait penser d'ailleurs qu'il y a en effet un jeu dangereux et subtil dans le langage du net qui curieusement devient "net" au sens allemand avec une surcharge ou une attention particulière pour la politesse et le respect de l'interlocuteur : je veux dire que plus on est expérimenté sur le net, plus on devient poli (si l'on veut durer dans un Forum par exemple) et je me demande si à la longue ca ne va pas aussi devenir un processus "langue de bois" ou uniformisation du langage, voire de la pensée ... L'autre option étant de devenir un troll aggressif ... Tu vois, je cherche en effet la route intermédiaire laissant l'espace d#expression le plus large possible ... Je voulais ainsi prendre le risque de ne pas utiliser les smileys (pour ne pas devenir codée) je ne veux me conformer qu'à moi-même ... ca joue des tours, dans la vraie vie aussi ... Mais bon ... Quant à ne pas rencontrer les gens pour conserver la ligne ouverte ... Là je n'ai aucune expérience ... à priori je m'en fous, je me fais assez confiance ... Il y en a que je rencontrerais pour sûr ...

          Female Clown .

          • langage "far-web"
            16 juillet 2002, par
            Walk   [retour au début des forums]

            Je viens d'expérimenter pour la deuxième fois ce matin ce jeu subtil et dangeureux dans le langage du net.

            Malentendus et paranoïas sont au coin du clavier. J'en retire comme leçon que la confiance sur le net est peut-être conditionnée par la distance. Non pas dans le sens qu'on croit a priori, mais bien au contraire je veux dire qu'il vaut peut-être mieux garder ses distances pour qu'une certaine confiance puisse continuer d'exister.

            Je pense ici aux personnes qui ne se connaissent pas visuellement.

            Donc sur-dimensionner la politesse dans les messages c'est peut-être en effet une voie pour garantir une certaine perception par la personne en face.

            D'un autre côté je m'en méfie car tu parles à juste titre des smileys. Des personnes comme Lofi par exemple les utilisent tellement qu'on peut finir par ne plus leur accorder aucune signification, voire être agacé de voir "rigoler" pour tout et n'importe quoi :o)

            Donc de la même façon trop de politesse peut finir par sembler suspect, arf ! ou alors te coller une étiquette éloignée de la réalité (snob etc.).

            C'est un peu un jeu de tâtonnements au radar en fait, à coups de mots.

            Enfin jeu, non, paske ça fait mal comme en 3D !...

ICI.ICI | PLAN DU SITE | REDAC  
WebZines Participatifs Pour tous ICI.ICI est hébergé gratuitement sur Free Les Unes des Zines Libres | WIKI | WI | THEME | INFO | CHARTE | CopID | MANIF | PETITION | LOGO | Accueil Messages et Popularites Tout le site par rubriques    Redaction et Admin (mot de passe)
Des Infos sur vous ? * RECHERCHE d'une adresse IP ou d'un Webmaster * [ Recopiez les textes CopID ] Au  vendredi 9 mars 2007 :  69 articles 22 brèves 88 messages