Bonjour n° IP 54.234.247.118 venant de loin sur abonnement par NAVIG CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)
ICI Internet Collectuel ICI copie libre non marchande / Auteur Anonymisé C.NET C.PAS.NET COLLECTUEL NetPourTous Perso







INTERNET Ou le suicide technologique

jeudi 25 juillet 2002, par ICI.ICI (copID)


DANS LA MEME RUBRIQUE :
Bonne année si vous êtes fiché : Ciao ciao !
Gratuits pour nuls ?
Webmonsters avec nous !
Mon title à moi
Cachez ce lien... C'est pas une blague
On ne peut plus dire qu'on n'aime pas le père noël
Weblog : Gadget marketing colonial US
Opinion sur voix privée de public
Propriété des mots-images : Idées !
Forums : Adieu cochon, mais aussi veaux et vaches

THEMES ABORDES :

|| comportements des internautes ||
Monde de Merde : 300 internautes à la mer !
Apocalypse node ou la revelation schizophénique
Derrière l'écran la vie en tags
Internet changera les consciences
Exprime ta sonde point comme (2)
Un cercle merveilleux
Hébergement : C'est pub contre pub !
Propriété intellectuelle : Dialogue intérieur
Avec internet, les citoyens peuvent maîtriser leur parole de bout en bout
Liste libre pour l'Internet Collectuel
Le web doit cristalliser des noeuds
Français et Internaute ?
Intégrisme des fenêtres ouvertes
Marketing armé : Scruter les forums


EDWOOD VOUS PARLE DE : INTERNET

http://perso.wanadoo.fr/edwood/ed_i...

(...)

Internet est le domaine du mensonge, le domaine de l'illusion. Certes le monde "réel" l'est aussi, on sait combien l'hypocrisie et les faux-semblants prolifèrent dans notre environnement. Mais internet exalte, cultive, glorifie même les pires aspects de la réalité. Ici, c'est le règne de la mythomanie, de l'égoïsme, de la lâcheté. Personne ne peut y échapper et que celui qui n'a jamais virtuellement pêché me jette la première pierre en gif animé. Sur internet tout le monde se prend pour ce qu'il n'est pas, tous les pires défauts, toute l'animalité, toute la bêtise se libère car elle croit échapper au jugement du regard d'autrui. Certes, c'est faux, mais autrui rentre très facilement dans le jeu, bien plus facilement que dans la réalité. C'est un concours à celui qui sera le plus stupide, enfin, non, pas "stupide", disons, le plus "humain".

(...)

Internet c'est sympa, on y fait de très bonnes rencontres, que malheureusement on ne peut pas toujours gérer, en particulier si l'on espère garder une vie réelle. J'ai déjà donné des nuits entières passées sur ICQ à parler dans le vide avec 20 personnes en même temps. Il arrive un moment où il faut couper les ponts, parfois c'est trop abrupte et on y perd de précieuses relations, le plus souvent c'est salutaire. De toute manière ce n'est pas facile. Internet c'est sympa, on trouve tout et son contraire, des sites faisant l'éloge de Tchaïkovski et des sites de "bestialités avec des filles d'à peine 18 ans (promis, juré, satisfait ou remboursé !)". Ce qui fait que dans l'ensemble, tout le monde est heureux sur internet et c'est sans doute pourquoi on se dit assez rapidement qu'il y a quelque chose qui cloche, car tout est trop beau pour être vrai. On se croit dans une sorte de "réalité résumée" où tout ce qu'il faut normalement une vie pour découvrir, rechercher, imaginer, se trouve étaler sans entrave, à la portée de deux clics de souris. Où est le piège donc ?

Et bien le piège justement c'est que ce n'est pas la réalité. Le piège c'est de croire que ce qu'il se passe sur l'écran 15" est vrai. On sait que l'homme s'est toujours retrouvé confronté à l'illusion, doutant de ses sens, doutant de son esprit à tout instant, et ce dans un univers direct, phénoménal. Sur internet les phénomènes sont réduits à leur portion congrue, tout n'est que reflet, tout n'est que tiges dans un vase. Où est la cassure ? Où est la limite entre l'air et l'eau ? Plus encore que le monde réel, internet est une jungle du doute, un univers angoissant mais parfait qui vous happe en quelques instants. Et tout est si facile que bientôt l'angoisse fait place aux réflexes. Tout est automatique, du bookmarks à la contact list, bientôt c'est l'horrible, l'affreuse routine qui s'installe, mais une routine qui ne vit pas, qui ne respire pas. Et une nuit, vers 3-4 heures, avec un peu de chance, l'internaute se demande d'un coup : mais bordel où je suis ?

Et bien tu es tout seul devant ton écran d'ordinateur, en train d'écrire ou de regarder on ne sait quoi, perdu dans un ersatz de réalité. Comme tout progrès, internet est positif du moment que l'on n'en abuse pas. Et comme tout nouveau progrès, internet n'en est qu'au début de ses excès. Et ce ne sont pas les sites pédophiles ou fascistes qui m'inquiètent le plus (ces perversions là ne sont pas très neuves, ignobles, oui mais pas très neuves), non, ce qui m'inquiète c'est ce que j'ai touché du doigt, en fait ce que j'ai percuté de plein fouet : le reflet d'une réalité déjà illusoire en elle-même. Une copie de copie de copie qui ramollit l'esprit alors qu'elle devrait le faire s'interroger, le faire s'émerveiller, le faire s'étonner. Internet est un grandiose instrument d'épanouissement de l'esprit qui peut se transformer en formidable instrument d'avilissement. Un piège accessible à tous, une bombe à retardement qui peut vous exploser à la figure dès la première connexion.

(...)

Source : EDWOOD VOUS PARLE DE : INTERNET




ICI.ICI (copID)
recommande SpipZine
La Une des Unes en temps réel











ICI.ICI | PLAN DU SITE | REDAC  
WebZines Participatifs Pour tous ICI.ICI est hébergé gratuitement sur Free Les Unes des Zines Libres | WIKI | WI | THEME | INFO | CHARTE | CopID | MANIF | PETITION | LOGO | Accueil Messages et Popularites Tout le site par rubriques    Redaction et Admin (mot de passe)
Des Infos sur vous ? * RECHERCHE d'une adresse IP ou d'un Webmaster * [ Recopiez les textes CopID ] Au  vendredi 9 mars 2007 :  69 articles 22 brèves 88 messages