Bonjour n° IP 54.224.76.150 venant de loin sur abonnement par NAVIG CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)
ICI Internet Collectuel ICI copie libre non marchande / Auteur Anonymisé C.NET C.PAS.NET COLLECTUEL NetPourTous Perso







Les médias marchands responsables et coupables, les médias libres d'internet vous emmerdent

vendredi 9 mars 2007


DANS LA MEME RUBRIQUE :
Derrière l'écran la vie en tags
Collégiens de 3eme : Des ordis sous les pins Landais
Internet, le dernier espace de résistance ?
ouvrez un joueb
Stats 2001 : Dinosaures citoyens malgré eux ?
Wikipedia en français ! Un cerveau collectif sous wiki :o)
Avec internet, les citoyens peuvent maîtriser leur parole de bout en bout
Cyberjournaliste décrédité
Internet a-t-il une mémoire ?
Un cercle merveilleux


Une nouvelle monomanie est apparue chez nos élites journalistiques surpayées pour nous raconter n'importe quoi.

Tous nos prédicateurs ensondagés nous disent qu'internet est devenu important dans la campagne électorale, et que les coups bas viennent désormais tous de là.

La vidéo de Royal sur les profs, la fiche d'impôt/SCI de Hollande, la rumeur sur çi ou sur ça.

Ils mentent effrontément, comme dab.

-  Ce n'est pas la diffusion de telle ou telle chose sur internet qui déclenche un scandale médiatique. On trouve, et ils le disent eux-mêmes, tout et n'importe quoi sur le web, et ce n'est pas pour ça qu'on le retrouve à la une du Monde ou du Canard. Pourquoi ces choses si bien choisies et si vite médiatisées juste après leur mise en ligne ?

-  C'est toujours un média marchand qui amorce une affaire, même s'il s'appuit sur un contenu du web. C'est donc toujours lui qui déclenche le scandale, et non pas internet. Une info, même bien étayée, sur un blog peut rester ignorée des années ! Les médias sont une grosse caisse de résonnance (pas de raisonnance), avec des ténors comme Le Monde, Libé, Le Figaro et le Canard (mélés à l'AFP gouvernementale), soit quelques personnes à peine qui décident de ce qui est l'actualité de France, laquelle sera recopiée bêtement ou presque par tous les autres journaux copcolleurs. Une "affaire" n'est jamais lancée "médiatiquement" depuis internet, mais elle l'est toujours par ce circuit en boucle fermée. Je te cite, tu me cites et ensemble on fait croire qu'on représente tout le monde et qu'on entend tout le monde. Intox énorme ! Ils nous décrivent leurs propres fantasmes, pas du tout nos réalités ! Par contre la réalité des magouilles, ils savent y faire...

-  D'où proviennent les "sources" à l'origine des affaires ? Qui les a envoyées ? On peut judiciairement le plus souvent remonter même ce genre de source. Il est faux de croire que la source sur internet peut se cacher ou n'être "personne", elle peut par contre être "protégée"... Si c'est un journaliste... Bien-sûr que les premiers à balancer des infos, pour ensuite faire comme si ils les avaient trouvées, sont des journalistes eux-mêmes ! C'est tellement pratique pour brouiller les pistes. Ce n'est pas forcément toujours le cas, mais quel journaliste n'a pas son blog depuis quelques mois, et ne joue pas avec les citoyens ? Lequel n'a pas tout de suite compris comment il pouvait instrumentaliser le web pour faire des coups ?

Bref, ils nous prennent pour des cons, pour ne pas changer. Manque de pôt pour eux, les citoyens internautes connaissent beaucoup mieux internet que les journalistes, et il ne leur sera plus facile longtemps de nous faire croire massivement quelque-chose qu'une grande masse d'internaute aura rejeté. L'innocence de Bush et des faucons israélo-américains dans la cata du 911 par exemple.

Les seuls sondages valables scientifiquement sont les estimations à partir des résultats des premiers dépouillement d'élections. Tout le reste c'est pipeau !

Qui change d'avis à chaque 20 heures ? L'opinion publique n'a jamais changé d'un jour à l'autre pour telle ou telle raison conne ! Ca c'est le prétexte qui satisfait l'intellect de nos pontes voyants, et surtout donne publiquement un semblant de logique à l'ajoût ou au retrait de quelques points par rapport à la fois d'avant. La preuve, ils utilisent des "coefficients de correction", dont aucun ne peut donner une justification rationnelle. C'est la note de gueule, l'air du temps, ou la commande du parti...

Si la science statistique est bien exacte et assez fiable sur des créneaux bien précis, sa déclinaison sondagesque, opinionnesque, est totalement pipeau !

Les journalistes pontes d'aujourd'hui ont tellement menti sur la base des voyances surfacturées, qu'ils sont maintenant capables de tout.

Ils vont même jusqu'à diffuser une vidéo de mauvaise qualité trouvée sur le web plutôt que la bande originale dont ils pouvaient disposer, juste pour manipuler.

Alors la prochaine fois que vous entendrez un journaliste parler d'internet, encore une ce soir de dimanche sur France 2 avouait que les français sont antimédias et antisondages, dites vous bien que ce métier est, grâce à internet, à la veille d'une très grave crise, qu'ils l'auront bien cherché puisqu'ils sont responsables et coupables, et que cette crise sera salutaire, puisqu'elle sauvera la démocratie, la vraie, grâce à internet.

Qu'ils se le disent, les journalistes maintenant, c'est nous, et on les emmerde.

Vivement que la jeune génération prenne le pouvoir !

lesogres.info













ICI.ICI | PLAN DU SITE | REDAC  
WebZines Participatifs Pour tous ICI.ICI est hébergé gratuitement sur Free Les Unes des Zines Libres | WIKI | WI | THEME | INFO | CHARTE | CopID | MANIF | PETITION | LOGO | Accueil Messages et Popularites Tout le site par rubriques    Redaction et Admin (mot de passe)
Des Infos sur vous ? * RECHERCHE d'une adresse IP ou d'un Webmaster * [ Recopiez les textes CopID ] Au  vendredi 9 mars 2007 :  69 articles 22 brèves 88 messages